L’écriture collaborative : comment cultiver la motivation en lycée professionnel

écriture collaborative
Numérique
lycee professionnel
pédagogie

écriture collaborative

 

Tout bon jardinier vous le dira : il faut commencer par rempoter la plante et la mettre en lumière. C’est un peu pareil avec nos graines d’élèves de Bac Pro à l’imagination foisonnante mais aux racines étiolées. On ne fera certes peut-être pas d’eux des lecteurs et écrivains en quelques semaines car ils ont besoin de temps pour se réapproprier (ou s’approprier) leur langue, mais les réconcilier avec l’écrit c’est tout-à-fait possible. Et aujourd’hui, je vous emmène à la découverte de l’écriture collaborative sur plateforme numérique : une méthode d'écriture pleine de promesses.

 

1. Semer les graines de l’écriture collaborative ou comment renouer avec l’écrit en boostant sa confiance en soi

 

écriture collaborative arbreLes élèves de Bac pro sont des élèves qui, malheureusement, arrivent souvent du collège abîmés, abattus, en rupture avec leur propre langue. Niveaux hétérogènes, estime de soi et de leur potentiel en écriture au ras des pâquerettes. Doit-on pour autant reléguer au placard l’imagination florissante de nos jeunes pousses ? Et si l’écrit était abordé différemment, et si c’était de l’intelligence collective de nos jeunes écrivains en herbe que naissait le chef-d’œuvre de demain ?

Une chose est sûre : les adolescents ne quittent plus leurs smartphones et les réseaux sociaux. Ils ont le monde à portée de pouces et la langue bien pendue. Si certains voient en cette utilisation une dégradation de l’orthographe, il peut être intéressant, au contraire, de considérer le phénomène comme un vecteur potentiel d’ouverture à l’écriture. Pourquoi ne pas utiliser cette nouvelle façon de communiquer pour favoriser l’enrichissement de la syntaxe et du lexique des élèves via une plateforme numérique ? Par ailleurs, lorsque nos jeunes s’écrivent à tour de pouces sur leurs smartphones, n’est-ce pas un peu déjà de l’écriture épistolaire collaborative ?

 

2. L’écriture collaborative sur plateforme numérique : une drôle de plante grimpante 

 

L’écriture collaborative, qu’est-ce que c’est ? Imaginez-vous une glycine, ou une passiflore. Bon, disons pour ceux qui n’auraient pas la main verte, que l’écriture collaborative est une plante grimpante dont vous êtes le jardinier en tant qu’enseignant. Vous apportez les outils et les élèves, l’intelligence collective. Pour être plus terre à terre, c’est une forme d’écriture qui fait appel à différents auteurs et qui collaborent à l’élaboration d’un projet littéraire ou professionnel, le plus souvent sur une plateforme numérique. C’est un procédé participatif utilisé par les enseignants en pédagogie pour développer l’écriture des apprenants de tous niveaux et de tous âges confondus. L’idée de cette approche atypique de l’écriture est de permettre aux participants d’échanger, d’explorer et de développer leur potentiel d’écriture afin d’aboutir à un projet littéraire, une nouvelle ou un article par exemple.

 

3. À l’heure de la récolte : les atouts de l’écriture collaborative 

Pourquoi l’écriture collaborative fonctionne-t-elle ? Pour plusieurs raisons, parmi lesquelles :

intelligence collectivepasserelle entre monde de l'écrit et monde professionnelamélioration de la littéracie numériqueréalisation du chef-d'oeuvre

a. Le développement de la motivation par l’intelligence collective

L’association d’idées qui naît entre les élèves (le remue-méninges) est un catalyseur de motivation et un levier d’amélioration de l’écrit. Lorsqu’un élève travaille individuellement sur un écrit, il n’a pas le recul nécessaire pour analyser son travail et l’améliorer. De cette solitude de l’écrivain peut naître une frustration et un sentiment bien connu chez nos élèves du « j’y arriverai jamais ». Des études démontrent que le travail entre pairs va favoriser l’émergence d’écrits plus courts mais plus concis en termes de respect des règles grammaticales et lexicales. Les membres auteurs-relecteurs des groupes d’écriture collaborative sont également plus réceptifs et ouverts aux critiques des uns et des autres. Parce que le principe d’entraide est posé au départ, il n’y a pas de jugement moralisateur dans l’écriture collaborative, ce qui est essentiel pour remotiver des élèves en perte d’estime de soi.

b. L’effet passerelle entre le monde de l’écrit et le monde professionnel 

Nos élèves de Bac Pro sont confrontés au monde du travail et qui dit monde du travail dit compétences d’expression orale, écrite et compétences sociales. L’écriture collaborative est une démarche particulièrement utile en lycée professionnel et dans le cadre de la co-intervention par exemple car elle permet une transversalité complète entre divers domaines que sont « le savoir dire », « le savoir écrire » et le « savoir être ». Avec l’écriture collaborative, ce sont non seulement les compétences langagières qui sont mises en œuvre mais également les soft skills en lien avec leur profession future. 

c. L’amélioration de la littéracie numérique 

Utiliser une plateforme numérique est la meilleure façon de développer les compétences numériques des élèves. Bon nombre d’entre eux n’utilisent le numérique que dans un cadre d’échanges entre pairs via les réseaux sociaux ou bien pour visionner des vidéos. Les outils numériques mis à la disposition des élèves, comme le logiciel Framapad ou la plateforme numérique les Arbres Inédits, vous permettra d’améliorer et de diversifier leur utilisation du numérique.

d. La réalisation du chef-d’œuvre

La co-écriture pourra accompagner la mise en œuvre du chef-d’œuvre en aidant les élèves à s’exprimer au sujet de leur métier à travers la conception possible « d’un texte, d’un journal, d’un site internet, de planches créatives ou de tendances, d'un carnet de route du projet… »1. Avec l’écriture collaborative, ils apprennent ainsi à « dire, écrire et lire le métier »2.

 

Avec une plateforme numérique dédiée à l’écriture collaborative c’est tout un champ de possibles de l’écrit qui s’offrent aux élèves. Alors à vos fourches, râteaux, bêches et plateformes numériques d’écriture collaborative pour cultiver le jardin littéraire de vos écrivains en herbe ! 

 


Pour aller plus loin

 


L'auteure : Caroline Musserotte

Diplômée d’Oxford, j’ai été professeure d’anglais et de FLE. Je suis aussi blogueuse éducative, conférencière TESOL, ambassade US et SEDIC, auteure de ressources éducatives et de méthodes d’apprentissage, formatrice et déléguée pédagogique ! J’aime fouiller, trouver, analyser et enfin transmettre des solutions pédagogiques en premier lieu pratiques, innovantes, et qui sont adaptables par chaque enseignant.

 

Source :

1,2 Vade-mecum : La réalisation du chef-d’œuvre

 

D'autres actualités

  • R2E
  • Hachette Technique
  • Voie pro
  • Voie professionnelle
  • Entreprendre
  • Entrepreneuriat
  • Chef d'oeuvre
  • concours
  • concours
  • Entreprendre
  • Entrepreneuriat
  • Management et Gestion
  • Éco gestion
Visuel accès libre
  • Manuel numérique
  • lycée
  • lycée technologique
  • Manuel numérique
  • premium
  • nouvelle génération
  • granule
Vignette actualité Pass'Pro
  • Nouveauté 2020
  • Pass'Pro
  • Chef d’œuvre
  • Co-intervention
  • Accompagnement personnalisé
  • Suivi PFMP
  • Orientation
  • Entrepreneuriat
  • Kyushi
  • Innovation pédagogique
  • Pause ludique
  • Quiz intéractifs
  • Évaluation formative
  • lycée technologique
  • Séries technologiques
  • STMG