L’importance d’enseigner la programmation Python au lycée : entretien avec Rabah Attik [Evolukid]

informatique
lycée

rabah attik evolukidEntretien avec Rabah Attik, fondateur d’Evolukid, start-up qui permet de pratiquer la programmation, la robotique et l’électronique de façon ludique.

 

Pourquoi est-il important d’apprendre la programmation Python au lycée ? 

Après avoir appris le langage par bloc avec Scratch, le langage Python est la suite logique pour un ado ou un lycéen qui continuera dans l’apprentissage d’un langage informatique. Contrairement à des langages compilés plus exigeants en syntaxe comme le java, le langage C ou le C++, le Python, en tant que langage interprété, est plus simple à mettre en œuvre et plus adapté à l’enseignement.

 

Quelles sont les applications du quotidien qui utilisent Python ?

Python est un langage très utilisé dans divers domaines notamment pour développer des scripts de gestion de tâches à l’intérieur des logiciels ou directement pour développer les interfaces graphiques, c’est-à-dire ce que vous voyez à l’écran. Pour être plus concret, des jeux comme Civilization IV utilise largement python, Battlefield 2 a grands nombres de ses fonctionnalités codées en Python ou encore Frets on fire est écrit en Python et utilise Pygame pour le rendu graphique.

 

 Apprendre un langage de programmation c’est comme apprendre une langue 

 

Comment peut-on accompagner les enseignants qui souhaitent se lancer avec leurs élèves ?

Apprendre un langage de programmation c’est comme apprendre une langue. Il faut mettre en place des programmes de formation étalés avec de la pratique afin de permettre aux professeurs de monter en compétences. Le début est souvent vu comme une montagne. Le problème n’est pas le langage mais la perception qu’ils en ont. Alors il faut rassurer, et rassurer c’est du temps.

 

Quels conseils donneriez-vous aux enseignants ? Et aux élèves ?

Pour les professeurs : comme pour tout langage syntaxique, il faut travailler sur deux plans, le premier c’est le renforcement de l’apprentissage de la syntaxe et le deuxième c’est l’algorithmique. En seconde les élèves ont vu Scratch ; il est important, avant de se lancer, de vérifier que les concepts de base comme les conditions et les boucles sont compris. Reprendre la programmation par blocs est une bonne idée et la solution code.org permet, au-delà de Scratch, de dérouler des notions les unes après les autres avec des énoncés intégrés. C’est un bon début pour présenter les équivalents syntaxiques en langage python.  Ensuite, le meilleur moyen d’apprendre le python est de découvrir sa syntaxe, il existe des solutions qui génèrent du code Python à partir de code en blocs. 

Pour les élèves : Il ne faut pas négliger la puissance de Scratch, c’est un excellent moyen de progresser en algo. J’entends trop souvent des ados dire que c’est trivial et ennuyeux. C’est vrai que le graphisme peut être considéré comme infantile car il est très coloré mais la dernière mise à jour Scratch 3 de Janvier 2019 est très adapté aux grands enfants jusqu’à 15 ans largement et elle est encore plus puissante.
 

Chez Evolukid nous avons recodé des scènes de Mario Bros !

 

Vous avez l’habitude de vous adresser à des jeunes à travers vos stages ludiques de programmation, quelles sont les activités ludiques que l’on puisse faire avec Python ? 

L’avantage de Python est que l’on peut rapidement créer des interfaces et donc des animations et des jeux. Notamment grâce à la librairie graphique Pygame ou Tkinter. Dans nos stages chez Evolukid, au bout d’une semaine, les enfants à partir de 12 ans créent des jeux simples tels que des devinettes, des shifumis, des jeux de pendu, des formulaires, des horloges avec des designs qu’ils choisissent.

 

Avez-vous des exemples de mise en pratique pour des enseignants ?

Les professeurs veulent à la fois faire de la programmation mais aussi l’appliquer à leur matière. Que ce soient les maths et la physique où il y a pas mal d’applications mais aussi les autres matières, l’économie, la comptabilité ou même les matières des filières professionnelles.
J’aurais tendance à surprendre les élèves avec de la pédagogie par projet sur des jeux pour développer la confiance en soi avant d’entrer en matière sur le programme. Et ce, même si c’est court.


Chez Evolukid, dans le programme Python niveau 1 nous déroulons comme suit la prise en main de python :

  • Calculs et manipulation de variables
  • Introduction aux 4 types de variables
  • Présentation des chaines, listes, tuples et dictionnaires
  • Conditions et boucles (que vous aurez déjà vu en langage par blocs)

À ce stade, il est aisé de passer sur Tkinter ou Pygame ce qui devient très parlant pour les enfants car ça devient graphique.


Pour nous suivre, il y a maintenant nos parcours vidéos sur la plateforme evolukode.com.

 

L'auteur : Caroline Musserotte 

Diplômée d’Oxford, j’ai été professeure d’anglais et de FLE. Je suis aussi blogueuse éducative, conférencière TESOL, ambassade US et SEDIC, auteure de ressources éducatives et de méthodes d’apprentissage, formatrice et déléguée pédagogique ! J’aime fouiller, trouver, analyser et enfin transmettre des solutions pédagogiques en premier lieu pratiques, innovantes, et qui sont adaptables par chaque enseignant.

 

D'autres actualités

  • R2E
  • Hachette Technique
  • Voie pro
  • Voie professionnelle
  • Entreprendre
  • Entrepreneuriat
  • Chef d'oeuvre
  • concours
  • concours
  • Entreprendre
  • Entrepreneuriat
  • Management et Gestion
  • Éco gestion
Visuel accès libre
  • Manuel numérique
  • lycée
  • lycée technologique
  • Manuel numérique
  • premium
  • nouvelle génération
  • granule
Vignette actualité Pass'Pro
  • Nouveauté 2020
  • Pass'Pro
  • Chef d’œuvre
  • Co-intervention
  • Accompagnement personnalisé
  • Suivi PFMP
  • Orientation
  • Entrepreneuriat
  • Kyushi
  • Innovation pédagogique
  • Pause ludique
  • Quiz intéractifs
  • Évaluation formative
  • lycée technologique
  • Séries technologiques
  • STMG