Choix d’enseignements de spécialité : Comment guider ses élèves ?

enseignement spécialité
bac

Comment accompagner les lycées dans le choix de leurs enseignements de spécialité ?

Si le choix d’enseignements de spécialité au lycée peut sembler anodin, c’est malgré tout une étape importante sur le chemin des études supérieures. Votre rôle en tant qu’enseignant est primordial pour accompagner vos élèves et de les aider à faire le choix le plus cohérent avec leurs projets.

 

Le nouveau bac, issu de la réforme de 2021, a vu apparaître de nouvelles épreuves comme Le Grand Oral et disparaître les filières au profit d’enseignements de spécialité.

Ce choix est très important pour les lycéens puisque, en plus d’avoir un coefficient élevé pour l’obtention du baccalauréat, le temps accordé à ces disciplines sera très important afin de permettre une étude approfondie.

Mais alors, comment accompagner efficacement les lycéens dans le choix de leurs enseignements de spécialité ? Avant toute chose, il faut comprendre la réforme du bac de 2021 pour en voir l’impact sur l’organisation des emplois du temps des lycées en première et en terminale.

Comprendre le nouveau bac en 3 points clefsLes coefficients du nouveau bac : 40% de contrôle continu et 60% d’épreuves finales

Il est impossible de mentionner les enseignements de spécialité au lycée sans prendre le temps d’exposer les modifications dues à la réforme.

 

Il y a trois points essentiels à retenir :

  • Disparition des séries générales (S, L, ES) qui sont remplacées par des parcours à la carte que chaque lycéen devra composer selon ses goûts et ambitions.

 

  • Prise en compte du contrôle continu qui représente 40% de la note finale. Il est composé d’épreuves communes qui vont prendre en compte le travail des élèves durant les années de première et terminale. On conserve tout de même les épreuves finales de terminale ainsi que les épreuves anticipées de français qui comptent à hauteur de 60% dans le résultat final du baccalauréat.

 

  • Choix de trois enseignements de spécialité en première qui viennent s’ajouter au socle commun de matières humanistes et scientifiques. Ces enseignements de spécialité bénéficient d’un volume horaire significatif pour permettre une étude approfondie de ces disciplines.

 

Quel est l’impact des enseignements de spécialité sur les emplois du temps ?

Comme nous l’avons déjà mentionné précédemment, les matières enseignées au lycée dans les classes de première et de terminale sont divisées entre le socle commun et les enseignements de spécialité choisis par les élèves.

 

Les matières du tronc commun pour le lycée général

Le socle commun est une base de disciplines communes aux élèves de Première et de Terminale. Il consiste en un volume horaire de 16h en 1re dans le but d’offrir à tous les élèves une base commune de culture et de connaissances dans des disciplines scientifiques et humanistes.Les cours qui entrent dans le socle de culture commune sont : le français, la philosophie, l’histoire-géographie, l’EMC, les langues vi-vantes, l’EPS et l’enseignement scientifique. 16h en première de tronc commun et 15h30 en terminale

Les matières du tronc commun sont :

  • Français
  • Philosophie
  • Histoire-Géographie
  • Enseignement moral et civique
  • Langues vivantes 1 et 2
  • Éducation physique et sportive
  • Enseignement scientifique

 

Le volume horaire des enseignements de spécialité

Viennent s’adjoindre aux disciplines communes des enseignements de spécialité. Chaque élève devra choisir 3 matières en classe de première pour donner une teinte personnelle à son parcours éducatif.

Ces spécialités représentent 4 heures de cours par semaine afin de se spécialiser dans chacune d’entre elles. En Terminale, les lycéens vont abandonner l’une de ces spécialités pour approfondir les 2 autres. On passera alors de 4 heures d’enseignement par spécialité à 6 heures.

 

Quels enseignements de spécialité peuventLes enseignements de spécialité pour le bac, 12h en première pour 3 disciplines et 12h en terminale pour 2 disciplines choisir vos élèves ?

Avant toute chose, pour accompagner vos élèves efficacement dans leur choix de spécialités, il est important de réfléchir en fonction de leur projet d’études supérieures. La sélection des enseignements de spécialité est un appui pour le choix d’orientation post-bac qu’ils auront à faire en classe de terminale et sur lequel vous les accompagnerez.

 

La liste des enseignements de spécialité est riche et peut parfois perdre vos élèves. C’est pourquoi il est intéressant d’en avoir une vision globale* :

  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques

L’objectif de cet enseignement de spécialité est d’apporter des clés aux élèves pour leur permettre de mieux comprendre le monde qui les entoure. Au menu : les rapports entre les puissances internationales, les frontières politiques, l’imbrication du pouvoir avec l’information et les faits religieux, la démocratie…

  • Humanités, littérature et philosophie

On y aborde de grandes questions de culture et d’histoire à travers les prismes de la littérature et de la philosophie. « Le pouvoir de la parole », « les représentations du monde » sont parmi les thèmes qui seront traités à travers les âges.

  • Langues et littératures et cultures étrangères

On vise dans cette spécialité une maîtrise progressive de la langue et une compréhension de la culture associée à cette langue. Les élèves pourront suivre cet enseignement de spécialité dans l’une de ces quatre langues : l'allemand, l'anglais, l'espagnol, l'italien, ou l’une des langues régionales et créoles.

  • Mathématiques

Cette spécialité s’adresse à ceux et celles ayant une appétence pour les mathématiques. On y perfectionnera les notions abordées en 2de tout en développant le goût des mathématiques à travers cinq blocs principaux : « Algèbre », « Analyse », « Géométrie », « Probabilités et statistiques » et « Algorithmique et programmation ».

  • Numérique et sciences informatiques

On vise dans cet enseignement de spécialité le développement de multiples compétences fondées sur des méthodes et concepts importants en informatique, tant sur les plans scientifique que technique. Seront abordés : le traitement d’informations, la conception de solutions algorithmiques et l’apprentissage de langages informatiques. 

  • SVT (Sciences de la Vie et de la Terre)

L’enseignement de spécialité SVT doit permettre l’acquisition d’une culture scientifique basée sur les concepts fondamentaux de la biologie et de la géologie. Les thèmes abordés (la Terre, la vie et l’évolution du vivant, le développent durable la gestion des ressources et des risques…) doivent amener les élèves à développer un esprit critique et responsable dans les domaines de la santé et de l’environnement.

  • Sciences de l’ingénieur

La spécialité « Sciences de l’ingénieur » s’intéresse à l’élaboration d’une démarche scientifique reposant sur l’observation, l’élaboration d’hypothèses, la modélisation, la simulation, l’expérimentation et l’analyse critique des résultats obtenus. Elle intègre également la conduite de projet mené en équipe.

  • Sciences économiques et sociales

L’enseignement de spécialité SES renforce les apprentissages de 2de en approfondissant les enjeux économiques, sociaux et politiques de nos sociétés contemporaines.

  • Physique-Chimie

Quatre thèmes vont venir structurer la spécialité Physique-Chimie (« Constitution et transformations de la matière », « Mouvement et interactions », « L’énergie : conversions et transferts », « Ondes et signaux ») afin d’offrir une image concrète et vivante de la physique et de la chimie, en s’appuyant sur la pratique expérimentale et la modélisation.

  • Arts

La spécialité des arts est divisée en plusieurs thématiques afin d’offrir à chacun l’opportunité de s’épanouir dans une discipline créative (les arts du cirque, les arts plastiques, le cinéma-audiovisuel, la danse, l’histoire des arts, la musique, le théâtre).

 

Mais du coup, avec autant de choix, que choisir ? En théorie, les élèves peuvent choisir ce qu’ils veulent, l’idée étant qu’ils puissent se spécialiser dans des disciplines qu’ils apprécient. C’est un modèle « à la carte », avec des possibilités de combinaisons nombreuses. Mais il est important de les mettre en garde.

Ils doivent préserver une cohérence avec le projet envisagé pour les études supérieures ! Il leur est nécessaire de bien peser le pour et le contre, et de prendre du recul afin de faire le meilleur choix pour leur orientation.

 

*Il est à noter que certaines spécialités ne sont pas disponibles dans tous les établissements. La spécialité biologie-écologie n’est par exemple proposée que dans les lycées agricoles. Il convient par conséquent d’informer vos élèves au préalable des enseignements disponibles dans votre établissement.


Pour aider les lycéens dans leur choix, l’Onisep a mis en ligne la plateforme Horizons 21.
L’outil leur permet de tester différentes combinaisons de spécialités et les invite à se projeter
dans des « horizons » de formations et de métiers.
          Télécharger notre infographie
plateforme horizons21          infographie enseignements de spécialités bac

L'auteur : Caroline Musserotte 

Diplômée d’Oxford, j’ai été professeure d’anglais et de FLE. Je suis aussi blogueuse éducative, conférencière TESOL, ambassade US et SEDIC, auteure de ressources éducatives et de méthodes d’apprentissage, formatrice et déléguée pédagogique ! J’aime fouiller, trouver, analyser et enfin transmettre des solutions pédagogiques en premier lieu pratiques, innovantes, et qui sont adaptables par chaque enseignant.

Source :
education.gouv.fr